Publié dans Interrogations, La vie, Parentalité

Et si ?

Un sentiment étrange accompagne cette fin de vacances, ce retour dans la réalité.

Un millier de pensées se bousculent dans ma tête. Ca chahute, ça brouhahate, ça ne s’arrête pas. Alors, en vrac, je vous les livre. Illustrées de photos de l’été.

P7101292.jpg

La locomotion

Pendant deux mois, nous avons réussi à ne nous déplacer qu’à vélo, certes sur une petite île, mais tout de même ! Pour faire les courses, pour nous promener, pour aller chez le médecin… Pouvons-nous poursuivre ici, sur le continent, à la campagne, sur des routes non-adaptées aux vélos et dangereuses (90 km/h sur une route de campagne ponctuée de virages, c’est fou !) ? Pouvons-nous aller travailler ( 54 km aller-retour à vélo, ça vous tente ?), faire nos courses, nous faire ausculter, aller rendre visite à notre famille, tout ça à vélo ? Nous y pensons et évaluons la chose sérieusement.

P7251479.jpg

La nourriture

Manger local à la campagne, ce devrait être possible. Il y a une AMAP non loin, mais le système me semble très contraignant. Je vais y faire un tour bientôt pour me faire un avis, j’aimerais y acheter des légumes de saison, du lait et du fromage. Il y a également les voisins, producteurs d’œufs pour le plus grand distributeur de France, on les voit, leurs poules, gambader joyeusement dans l’herbe après la ponte. Et les œufs qui ne rentrent pas dans le profil-type, il est possible de les acheter, moins chers certainement !

La nourriture est en règle générale une source d’interrogation. Pourquoi le bio en supermarché (même bio !) est-il presque toujours emballé dans du plastique ? Vaut-il mieux acheter français et non-bio ou bio de Chine ( est-ce possible ?) ?

Dans quoi cuisiner d’ailleurs ? Au pilon les poêles Teflon, l’aluminium et le plastique ! Bienvenue acier, inox, verre et bois !

P8171651.jpg

Le mode de vie

Réduire drastiquement ses déchets ! Un objectif à atteindre doucement, sûrement, sans se stresser !

Je ne me maquille plus depuis quelque temps déjà, je n’utilise plus de crème pour le visage, seulement un chouilla d’huile qui traîne (olive, avocat, jojoba). Pour ma fille  et moi, je vais essayer de n’acheter plus qu’en magasin de seconde main, à défaut d’avoir les moyens pour des vêtements éthiques et bio.

P8171672.jpg

Les enfants

L’école doit changer, c’est un fait. Elle semble malheureusement en être loin, de ce changement. Nos enfants n’iront pas là-bas et apprendront autrement.

P7221402.jpg

En général

On n’a qu’une seule vie. Il ne s’agit pas de la compliquer mais de la rendre plus belle, plus agréable au quotidien pour les autres et pour soi. Il s’agit de faire ce que l’on aime, de ne pas se renier pour se conformer à une tendance, de faire les choses en douceur, de changer ce que l’on souhaite, si on le souhaite !

Publicités

Auteur :

Jeune blogueuse de 25 ans, je m'intéresse à tout : création, culture, mode, sciences, etc.

4 commentaires sur « Et si ? »

  1. en campagne c’est toujours plus compliqué d’abandonner sa voiture pour les divers trajets, en ville c’est plus simple mais la qualité de vie n’est pas vraiment la même. Pour le bio emballer en super-marché c’est pour éviter que les consommateurs indécis ne reposent leurs bananes bio avec les bananes chimiques ou inversement et les mélanges. Je suis comme toi je n’arrive pas à franchir le pas de l’amap car j’ai peur d’avoir trop de légume parfois! mes proches m’en donnent régulièrement en provenances de leur jardin et j’ai peu du gâchis. après il y a les systèmes des ruches (la ruche qui dit oui) qui me semblent plus libre, mais encore une fois je n’ai pas sauté le pas, je me contente du producteur bio du marché le samedi sur la place de la ville ou du magasin bio.

    ah le zéro déchet j’aimerais bien aussi, on essaye mais on est vraiment loin du compte.

    Et pour l’école je suis de ton avis, mais je serais incapable de faire école à la maison, déjà à cause de mes soucis d’orthographe et aussi parce que je ne pense pas être toujours bonne pédagogue.

    bises

    1. Merci Selene pour ton commentaire et ton retour !
      Avec l’AMAP, ce que je trouve compliqué, ce sont les horaires d’ouverture (jeudi 17h30-19h), le fait de ne quasiment pas pouvoir s’absenter. Je ne crois pas qu’il y ait de ruche par chez moi et le marché le plus proche est quand même à un quart d’heure en voiture (3/ d’heure à vélo et par routes dangereuses). Ce n’est pas évident !
      Pour l’école à la maison, même si on n’y est pas encore, je me dis « tant pis si j’ai des lacunes dans tel domaine, il y aura bien un moyen », je suis par exemple très très très nulle en mathématiques et en physique, son papa pourra l’aider plus longtemps et au pire, on engagera un étudiant pour cette partie-là. J’espère qu’on y arrivera car ça me tient à cœur !
      Bises affectueuses

  2. Merci pour ce petit souffle d’air – quelles jolies photos !
    Je viens de découvrir le blog, et je suis ravie. À bientôt

Laissez-moi un petit mot, j'adore ça !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s