Publié dans Découverte

Sérievore – Hell on Wheels : l’enfer de l’Ouest

how10

 

Synopsis :

Hell_on_Wheels_Title_CardMilieu du XIXème siècle. Cullen Bohannon, ancien soldat de l’Armée des Confédérés, recherche activement les soldats de l’Union qui ont tué sa famille. Son désir de vengeance l’amène à s’engager pour l’Union Pacific Railroad qui construit une ligne de chemin de fer transcontinentale. Sous les ordres du fourbe Thomas Durant, Bohannon s’impose peu à peu dans la bien nommée colonie itinérante Hell on Wheels. Il y croise les chemins d’un ancien esclave, Elam Ferguson, d’Irlandais, les frères Mc Ginnes qui sont venus faire fortune, de la téméraire Lily Bell, de l’étrange Norvégien appelé « le Suédois » des Cheyennes…

La diffusion de cette série produite par AMC a commencé en 2011 et va bientôt connaître son dénouement (2016).

Mon avis sur Hell on Wheels :

Après Deadwood, je cherchais une série qui sentait bon le cuir des bottes et des selles de cheval, le vieux whisky, la boue et les complots. Autant dire que j’ai trouvé mon compte avec Hell on Wheels. Même si l’on ne retrouve pas le côté absolument immonde de Deadwood (produite par HBO, je tiens à le rappeler), les personnages sont suffisamment complexes et l’intrigue bien menée pour donner aux spectateurs l’envie d’en regarder toujours plus. Même si j’étais un peu surprise par les ruptures nettes entre les scènes, on s’y habitue vite. Enfin, la musique est absolument superbe, à l’image du générique.

Je conseille vivement cette série aux amateurs de western, de barbes mal taillées et également d’histoire car le scénario repose sur des personnages et des événements qui ont vraiment existé.

Hell-on-Wheels-hell-on-wheels-31741454-1600-1200

Publicités

Auteur :

Jeune blogueuse de 25 ans, je m'intéresse à tout : création, culture, mode, sciences, etc.

4 commentaires sur « Sérievore – Hell on Wheels : l’enfer de l’Ouest »

  1. Je crois bien que c’est la première fois que je vois un article à propos de cette série… C’est dommage qu’elle soit si peu connue ! J’ai entamé le premier épisode par hasard, il y a maintenant 5 ans (?), au tout début de sa diffusion US et ça a été un véritable coup de coeur. Je trouve que le personnage principal possède un caractère fascinant, partagé entre retenue et accès de fureur. La dynamique qu’il entretient avec Thomas Durant est également très riche : ils sont un peu les deux versants d’un même monde, et on s’en rend de plus en plus compte au fur et à mesure que l’histoire progresse.

    La scène qui m’a le plus marquée reste une des dernières de la saison 2, avec Lily Bell. La musique « Devil’s Waitin » de Black Rebel Motorcycle, couplée à toutes les émotions contradictoires passant sur le visage de Cullen en une fraction de seconde, c’était juste… Incroyable.

    La dernière saison (j’en suis à l’épisode 7 de la saison 5) a ralenti un peu le rythme et « l’intensité » qui caractérisait les saisons précédentes. J’attends de voir la suite 🙂

    P.S. : Je plussoie pour le générique, absolument fantastique !

    1. Tout d’abord, merci pour ton passage ici et pour ton commentaire enthousiaste !
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la dynamique Bohannon/Durant, d’autant plus que les acteurs sont vraiment très bons et ont cette capacité indispensable à nous faire ressentir des milliers de choses en très peu de temps.
      Je ne suis pas aussi avancée que toi dans la série mais nous allons bientôt acheter la saison 4. Je suis pressée !

Laissez-moi un petit mot, j'adore ça !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s