Publié dans Interrogations, La vie

« Qui a le temps et attend le temps perd son temps. »

Cette citation de William Camden définit bien mon mode de vie depuis septembre dernier. Je suis dans une année presque sabbatique qui devait servir à la préparation assidue du CAPES et au passage du permis, mais à côté de cela, j’avais tout mon temps libre. La bonne nouvelle, c’est que j’ai eu le permis en deux essais et la mauvaise, c’est que je n’ai presque rien fichu pour le concours. Et pourtant, j’avais fait des plans, des listes, des programmes, j’ai acheté des ouvrages, sélectionné des articles intéressants… Mais rien n’y a fait, je ne parviens pas à trouver la motivation. Et l’on pourrait comprendre que travailler pour un concours que l’on a déjà raté une fois pourrait être déprimant, un peu au moins mais il n’y a pas que pour les choses sérieuses que je n’ai pas suffisamment de volonté. Tout souffre de cela, ce blog en souffre, mes idées en souffrent, ma maison qui aurait pu ressembler (de loin) à celle de Martha Stewart en souffre aussi. Je ne mène jamais rien à terme de moi-même. Ce serait terrifiant de compter le nombre de projets que j’ai commencés et qui sont en plan, sur mon ordinateur, sur mon bureau, dans les armoires, etc.

Je lis souvent des articles à propos de la procrastination et je pense que l’on rencontre tous plus ou moins régulièrement ce phénomène. Mais là où se niche mon problème apparemment, c’est dans l’incapacité à procrastiner pour une durée limitée. Il semble que j’ai dépassé les limites de la procrastination. Il y a quelques années, un professionnel avait parlé d’aboulie à mon propos et si je me souviens bien du mot, je n’étais pas allée voir sa définition, je m’en fichais complètement. C’était pendant ma période de lycée et j’avais le sentiment que je m’en sortais plutôt bien. J’ai arrêté de voir ce psychiatre parce que j’étais amoureuse et que ce traitement hormonal me suffisait amplement. Une relation qui a duré quatre années et qui s’est terminée violemment. Comme un morceau de verre enfoncé profondément et depuis longtemps dans le corps et que l’on retire très vite. Sauf qu’il y a naturellement des séquelles. Avec le recul, je sais que cette relation n’était qu’une relation de dépendance, affective. Et qu’elle m’a malmenée. Je vais mieux avec le temps, notamment grâce à mon mari qui m’encourage tout le temps à prendre des décisions, ne serait-ce que pour les repas.

Mais l’aboulie qui avait été « diagnostiquée » quelques années auparavant existe bel et bien chez moi. Absence de volonté et incapacité à prendre des décisions. Je me trouve dans un paradoxe angoissant : je connais mon problème et j’aimerais changer mais je n’ai pas la volonté pour le faire. Je me dis qu’un jour, certainement, j’aurai un déclic et j’attends. J’ai conscience qu’il n’y aura pas de déclic, que c’est à moi de commencer le changement. Et ça ne change rien.

Je n’ai aucune idée de comment je me sens. Suis-je heureuse, suis-je malheureuse ? Je sais juste que je ne veux pas être seule car je crois que pourrais en mourir.

Je ne me plains pas ici, je ne me complais pas non plus dans cet état, je me suis juste dit que l’écriture serait peut-être une aide, un bon début pour moi. C’est pour cela que c’est un peu le bazar dans cet article. C’est le bazar dans ma tête.

Poissons

Publicités

Auteur :

Jeune blogueuse de 25 ans, je m'intéresse à tout : création, culture, mode, sciences, etc.

9 commentaires sur « « Qui a le temps et attend le temps perd son temps. » »

  1. je me reconnais un peu dans ce que tu dis. il y a beaucoup de chose que je veux faire que je ne fait pas. J’ai du mal à prendre des décisions aussi. bon maintenant çà va un peu mieux.
    j’arrive tout de même à me discipliner pour mon blog, mais c’est tout. çà fait 2 ans que j’ai envie de faire un recueil de patron bébé et enfant sur le thème de la récup et je ne le fais pas. Pourtant j’ai tout pour le faire, la méthode, le matos, le temps… mon apart c’est comme ta maison pourrait ressembler au catalogue de déco limite. mais non! bon là en ce moment je suis un peu plus motivé car on veux acheté une maison (et agrandir la famille) et pour le faire faut finir l’appart
    bref je n’ai pas de solution à te proposé ou alors peut-être t’imposer une petite discipline pour commencer par exemple, un article par semaine (pour ne parler que de blog), sur n’importe qu’elle sujet même si ce n’est qu’une photo, ou même un article en rapport avec ton concours comme çà en plus tu le travail! trouve toi une motivation (çà peut-être une personne, ma fille m’a pas mal aidée ;-))

    je te souhaite bon courage pour ta sortie de ta procrastination, ce n’est pas facile

    1. Merci pour ton commentaire Séléné ! Je me sens moins seule !
      Une chose est certaine, la seule manière pour moi d’agir est d’être « contrainte », de ne pas avoir le choix du tout, c’est pour cela que je fais quasiment tout à la dernière minute et ce n’est évidemment pas toujours bon…
      Pour le blog, je voulais essayer de poster un article par semaine, justement et c’est vrai que je ne sais pas toujours de quoi parler ^^ Parler du concours…pour le moment, je ne me sens tellement pas à l’aise avec que je vais attendre un peu !

      Je suis super contente de lire que vous envisager un petit deuxième, c’est génial ! Ici, c’est le tout premier qui est en projet 😀 et j’ai honte de penser cela mais des fois, j’espère qu’il pourra être une part du déclic que j’attends… En tout cas, je serais ravie de lire ton recueil de patrons !
      Merci encore pour ton soutien, ta présence ici !
      Bises à partager.

      1. si tu veux pour t’encourager à écrire plus je peux te harceler toutes les semaines!
        pour le petit deuz ce n’est pas encore tout de suite, dans 2-3 ans, histoire de trouver la maison, que le papa soit totalement pret…
        j’espère te lire bientôt enceinte alors (j’ai hate de bricoler un truc pour ton futur petit!).
        n’est pas honte de pensez ça! les enfants sont d’incroyable motivations, sans Anna je ne suis pas sur que j’aurais fini mon Master. tant qu’on ne met aucun poids sur l’épaule de l’enfant et que tu ne fais pas un enfant que pour cette raison c’est bon 😉 et je suis sur qu’il y a plein d’autre raison pour votre envie bébé!!

        bises
        je suis en retard pour l’école…

      2. Ouiii, harcèle-moi ! En vrai, j’aimerais bien avoir une sorte d’agenda avec des idées d’articles (encore faut-il s’y mettre aussi à l’agenda !).
        Même dans 2-3 ans, ce sera toujours aussi chouette de voir Anna avec une petite sœur ou un petit frère 😀
        Oui, il y a plein de bonnes raisons à l’envie bébé et je mettrai au courant quand il y aura la bonne nouvelle !

        Bisous à Anna et toi !

  2. ok tu as jusqu’à vendredi prochain 16h pour pondre un article (même petit) sinon je te harcèle tout le week-end qui suit!
    bisou à toi!

Laissez-moi un petit mot, j'adore ça !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s