Publié dans La vie

P comme pluvieux

Le chat s’est retiré dans sa boîte sous la fenêtre, à l’abri quand la pluie tombe et quand le froid ankylose.

En fond musical, Amélie la crayonnée et son dernier album, que je tente tant bien que mal d’apprivoiser. En fond d’écran, mon mémoire qui grossit de mots et de renardies.

Dehors, les oiseaux chantent et les rats jouent à cache-cache, des animaux à faire pâlir d’envie Beatrix Potter.

Comme il fait bon vivre au fond des bois !

 

Yeux du chat 1

Publicités

Auteur :

Jeune blogueuse de 25 ans, je m'intéresse à tout : création, culture, mode, sciences, etc.

Laissez-moi un petit mot, j'adore ça !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s